La haute trahison de Macron et du gouvernement qui considèrent que le territoire Français appartient à l Afrique et aux tiers monde - Infos Direct News Politique Terrorisme Finance
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

information en direct France , Internationale , Europe , Terrorisme , Présidentielle ,Tafta , Ceta

Actualités Nationales, Internationales Européennes 2019 Économie, Presidentielle 2018 ,finance, guerre, politique , Terrorisme ,Tafta, Ceta les articles les plus importants du web

information en direct France , Internationale , Europe , Terrorisme , Présidentielle  ,Tafta , Ceta

La haute trahison de Macron et du gouvernement qui considèrent que le territoire Français appartient à l Afrique et aux tiers monde

La haute trahison de Macron et du gouvernement qui considèrent que le territoire Français appartient à l Afrique et aux tiers monde

En relisant la constitution Française et le Pacte mondial pour les migrations 

Macron et le gouvernement vont violer notre constitution en signant ce pacte qui scelle la fin de l état Français et de l intégrité de notre territoire  

 

Antonio Gutteres, par ses propos, a balisé le programme de ses nouvelles fonctions :

  • « Bâtir des frontières sensibles au besoin de protection des personnes », en réalité les ouvrir bien large.
  • « Partager le fardeau » de la crise migratoire.
  • « Développer des opportunités d’immigration légale, seule façon de lutter contre les réseaux criminels ».

 

Titre premier - DE LA SOUVERAINETÉ

ARTICLE 2.

La langue de la République est le français.

L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

L'hymne national est « La Marseillaise ».

La devise de la République est « Liberté, Égalité, Fraternité ».

Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

ARTICLE 3.

La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice.

Le suffrage peut être direct ou indirect dans les conditions prévues par la Constitution. Il est toujours universel, égal et secret.

Sont électeurs, dans les conditions déterminées par la loi, tous les nationaux français majeurs des deux sexes, jouissant de leurs droits civils et politiques.

ARTICLE 4.

Les partis et groupements politiques concourent à l'expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie.

Ils contribuent à la mise en œuvre du principe énoncé au second alinéa de l'article 1er dans les conditions déterminées par la loi.

La loi garantit les expressions pluralistes des opinions et la participation équitable des partis et groupements politiques à la vie démocratique de la Nation.

Titre II - LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

ARTICLE 5.

Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'État.

Il est le garant de l'indépendance nationale, de l'intégrité du territoire et du respect des traités.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article