Quand un maire tente de justifier l’installation forcée de 200 clandestins sur sa commune - Infos Direct News Politique Terrorisme Finance
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

information en direct France , Internationale , Europe , Terrorisme , Présidentielle ,Tafta , Ceta

Actualités Nationales, Internationales Européennes 2019 Économie, Presidentielle 2018 ,finance, guerre, politique , Terrorisme ,Tafta, Ceta les articles les plus importants du web

information en direct France , Internationale , Europe , Terrorisme , Présidentielle  ,Tafta , Ceta

Quand un maire tente de justifier l’installation forcée de 200 clandestins sur sa commune

Tensions. Conséquence directe du démantèlement, fin juillet, d’un campement installé sous le métro aérien à Paris, la commune de Saint-Mard, en Seine-et-Marne, s’est vue réquisitionner son gymnase municipal – flambant neuf – par la préfecture de région afin d’y « accueillir » 200 clandestins. Daniel Dometz, maire LR de la commune de 3800 habitants, se retrouve alors contraint d’expliquer cette situation hautement démocratique à ses concitoyens…

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article