Des centaines de migrants crient « Allah akbar » en Méditerranée, sus à l’Europe ! Video - Infos Direct News Politique Terrorisme Finance
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

information en direct France , Internationale , Europe , Terrorisme , Présidentielle ,Tafta , Ceta

Actualités Nationales, Internationales Européennes 2019 Économie, Presidentielle 2018 ,finance, guerre, politique , Terrorisme ,Tafta, Ceta les articles les plus importants du web

information en direct France , Internationale , Europe , Terrorisme , Présidentielle  ,Tafta , Ceta

Des centaines de migrants crient « Allah akbar » en Méditerranée, sus à l’Europe ! Video

Ça a le mérite d’être clair.

On rappellera aux imbéciles heureux que Allah Akbar est un cri de guerre, le cri de la conquête.

Quant à ceux qui, pour dédouaner l’islam, voudraient nous faire croire que le vrai danger c’est l’immigration, qu’ils ne sont pas tous musulmans… A la niche !

On se souviendra, entre autres, du procureur de Dijon qui voulait nier tout rapport avec l’islam quand un « déséquilibré » avait fauché des piétons sur le trottoir avec sa voiture en criant « Allah akbar ». Le dit procureur avait osé dire qu’il avait crié cela afin de se donner du courage… Depuis il paraît que ce même procureur fait des pieds et des mains pour faire passer des expertises psychiatriques au quidam, voulant à tout prix qu’il soit classé déséquilibré. Pendant ce temps le quidam se marre à la prison de Dijon, expliquant à ses co-détenus tout le bien qu’il pense de l’Etat Islamique et du terrorisme… Encore un zig qu’il faudrait tuer directement. Pas un (faux ?) visiteur de prison pour faire le sale boulot avant qu’il ne sorte et ne tue nos enfants ?

En attendant il faudrait que les Etats considèrent que ces bateaux sont ces bateaux de guerriers venus nous envahir et nous conquérir. Ils devraient être envoyés par le fond sans autre forme de procès. Alexandre, Napoléon, sortez de vos tombes, revenez !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article